La mobilité sectorielle et les salaires


Ce projet est financé par la Chaire de le cadre de l'Appel à projet lancé début 2014.

Ce projet consiste à considérer un modèle dynamique de mobilité sectorielle où les salaires et les flux bruts de travailleurs sont déterminés conjointement dans chaque secteur. La relation clé entre les salaires et la mobilité sera caractérisée, en utilisant les données PSID pour les Etats-Unis et EHCP pour la France. Les schémas d'évolution des salaires entre l'origine et la destination  seront étudiés par secteur ainsi que le lien entre le revenu accumulé toute une vie et la mobilité. Pour expliquer ces éléments, un modèle dynamique sera développé où les salaires et la mobilité sectorielle sont déterminés par l'accumulation de compétences spécifiques à chaque secteur, des chocs sectoriels, et des chocs de productivité idiosyncratiques. La prime due au capital humain, spécifique à chaque secteur, gouvernera la corrélation entre les revenus accumulés au cours de la vie et la mobilité. Les chocs de productivité idiosyncratiques peuvent aussi jouer un rôle important pour expliquer la croissance des salaires parmi ceux qui viennent tout juste de changer de secteur.


Contact

Stéphane Auray, David Füller, Damba Lkhagvasuren, Antoine Terracol